Chirurgie des seins


Augmentation mammaire

L’augmentation mammaire vise à améliorer l’image corporelle et doit de ce fait être adaptée de façon très individuelle.

Plusieurs raisons peuvent motiver une chirurgie d’augmentation des seins : Volume trop petit, seins flasques avec perte du galbe supérieur (ex : après une grossesse ou une perte de poids), seins asymétriques, etc. Le chirurgien doit non seulement évaluer l’état de vos seins (ptose, symétrie, etc.), mais prendre aussi en considération la dimension de ceux-ci pour mieux vous indiquer le type d’implant qui vous conviendra le mieux.

Ensuite, à l’aide de prothèses d’essaie, le chirurgien pourra voir le volume que vous désirez. Naturellement, certains facteurs pourront limiter la grosseur de la prothèse (grandeur, largeur du thorax, dimension et forme de vos seins actuels).

1CHOIX DE L'IMPLANT
Les implants actuellement les plus utilisés sont les prothèses en gel cohésif qui sont généralement placées sous le muscle pectoral. Nous avons non seulement différents volumes disponibles, mais aussi des modèles variés, nous permettant de mieux s’adapter à la forme des seins et au désir des patientes. Dans certains cas (ex ; seins tombants) la prothèse sous-pectorale ne permet pas d’obtenir un résultat idéal et on doit alors réduire l’enveloppe cutanée (lifting mammaire). Les prothèses en gel cohésif offrent différentes formes qui peuvent mieux correspondre à certains types de seins. Les prothèses salines bien que moins populaires demeurent une excellente option chez certaines patientes.
L'intervention se fait en chirurgie d’un jour habituellement sous anesthésie générale mais parfois sous anesthésie locale avec sédation.
1AVANT LA CHIRURGIE
Il faut éviter les 2 semaines précédant la chirurgie les médicaments ou produits qui éclaircissent le sang (Aspirine, Vitamine E, anti-inflammatoires, etc.). Vous devez être en bonne santé mentale et physique et nous prévenir s’il y a modification de votre état (ex : grippe, infection, etc.).
2RETOUR À LA MAISON
Vous devez être accompagnée d’une personne responsable pour la soirée et la nuit suivant l’intervention. Vous devez bien vous reposer et boire beaucoup des liquides et, si vous n’êtes pas nauséeuse, vous pouvez commencer progressivement à vous alimenter. En ce qui concerne la douleur, celle ci est généralement bien contrôlée par la médication qui vous aura été prescrite.

Lifting mammaire

ET RÉDUCTION DE L’ARÉOLE

Le lifting mammaire vise à remonter le sein trop tombant. Plusieurs causes ou facteurs peuvent entrainer une descente du sein: grossesse avec/ sans allaitement; perte de poids; ménopause. Lorsque le volume du sein est adéquat, un lifting mammaire peut améliorer la descente du sein.

Lors de l’évaluation de la patiente, Dr St Laurent examinera avec soin la taille et la forme des seins, la qualité de la peau et l’emplacement des mamelons et des aréoles.
Si vous faites de l’embonpoint, il pourrait vous suggérer de stabiliser votre poids avant de subir une chirurgie.

La chirurgie se fait soit sous anesthésie locale avec sédation ou sous anesthésie générale, tout dépend de l’évaluation fait par le chirurgien.  Il y a plusieurs façons de faire le lifting mammaire. La méthode traditionnelle comprend trois incisions : une autour de l’aréole, la deuxième verticalement de l’aréole jusqu’au pli en dessous du sein et la troisième qui suit la courbe naturelle de ce pli.

Dr St Laurent discutera avec vous des incisions qui conviennent le mieux à votre cas.

Une fois l’excédent de peau enlevée, le mamelon et l’aréole sont remontés. La peau restante sera tirée vers le bas ce qui donne au sein sa nouvelle forme.

Parce que le lien du mamelon et de l’aréole avec le tissu est préservé, on réussira le plus souvent à conserver la sensation de la région.

Quelques jours après la chirurgie vous pourrez vous déplacer sans douleur. Vous aurez à porter un soutien gorge de sport pendant quelques semaines.
Un rendez-vous de suivi sera organisé quelques jours après la chirurgie pour évaluer les résultats.
Il est normalement possible de reprendre le travail 5 à 7 jours après la chirurgie.

Si par contre le volume est trop petit (ex: après grossesse, ménopause etc) on peut augmenter le volume en combinant un implant mammaire avec le lifting.
Mais attention dans les cas ou le sein est volumineux et lourd, le lifting seul sera décevant car de par son poids, le sein va redescendre rapidement.

Dans ce cas il est préférable de subir une réduction mammaire, cette intervention est très souvent couvert par la RAMQ et on suggère de consulter un médecin lié à la RAMQ.


Vous avez des questions?

Prenez rendez-vous pour que l'on planifie une rencontre.

Appelez-nous: 514 254-9420
Écrivez-nous: info@dryvesstlaurent.com