Chirurgie cutanée


Lesions de la peau

Tumeurs bénignes, Cancers, Kystes sébacés, Kératoses, Taches pigmentaires

Le terme de Chirurgie cutanée ou Dermato-Chirurgie est utilisé pour les interventions chirurgicales qui intéressent la peau.
Sont donc concernées toutes les lésions (anomalies) cutanées (de la peau) dont l’ablation chirurgicale est souhaité par le patient ou recommandé par votre médecin.

Pour les lésions cutanées, on peut distinguer trois cas:

1LÉSIONS MALIGNES:
Les cancers de la peau doivent bien sûr être enlevés car la chirurgie est bien souvent le seul traitement permettant d'obtenir une guérison complète. Le but est de les enlever en totalité ce qui oblige le chirurgien de prendre une "marge de sécurité", c'est-à-dire en passant au large, sur les côtés et en profondeur, afin de se donner toutes les chances d'éviter une récidive. Ce qui a été enlevé sera systématiquement soumis à un examen (au microscope) afin de confirmer le diagnostic et de corroborer le fait que la lésion a été retirée en totalité. En pratique, il existe 3 types de lésions malignes: La plus fréquente est le carcinome baso cellulaire appelé aussi «baso», qui est une lésion peu agressive, ne donnant pas de métastase. Le carcinome épidermoïde ou spinocellulaire, aussi appelé «spino», lésion plus agressive qui peut avoir une extension à distance. Le mélanome malin, lésion plus rare mais dont la fréquence augmente chaque année, est la tumeur la plus agressive.
2LÉSIONS DOUTEUSES:
Le simple examen visuel d'une lésion ne permet pas toujours d'affirmer sa nature bénigne ou maligne. Dans ce cas, l'ablation chirurgicale va avoir pour but de soumettre la lésion à un examen anatomopathologique qui seul sera en mesure d'affirmer le diagnostic.
3LÉSIONS BÉNIGNES:
Certaines lésions bénignes (comme certains "grains de beauté") peuvent parfois se transformer et évoluer vers la malignité ; il est donc logique de les enlever préventivement. D'autres lésions purement bénignes comme les kystes sébacées, les taches pigmentaires et autres peuvent être retirées parce qu'elles sont gênantes, soit du fait de frottements ou d'irritations, soit pour des raisons purement esthétiques.
1Il convient de savoir
Lorsqu’une intervention chirurgicale amène à traverser la peau, quelle que soit la technique utilisée pour recoudre celle-ci, elle se réparera en laissant une cicatrice qui ne peut pas disparaître totalement. Les seules agressions infligées à la peau qui disparaissent sans laisser aucune cicatrice sont celles qui ne concernent que la partie la plus superficielle de la peau à savoir l’épiderme comme le traitement des kératoses. Dès qu’une incision traverse le derme c’est-à-dire la partie profonde de la peau, le geste chirurgical laissera derrière lui une cicatrice qui, certes, ira en s’atténuant, devenant plus ou moins discrète, mais jamais totalement invisible.

Vous avez des questions?

Prenez rendez-vous pour que l'on planifie une rencontre.

Appelez-nous: 514 254-9420
Écrivez-nous: info@dryvesstlaurent.com